Retour en haut de la page
CONTACTER
Direccion
Adresse Palacio de los Verdugo
C/ Lope Nuñez, 4
05001 Ávila (Ávila)
Concejalía de Patrimonio
 
Telefono
Téléphone 920 35 00 00
 
diseño ziddea

Jimena Blázquez, una mujer de bandera

Le Moyen Âge dans le plateau castillan fut agité en termes de sécurité puisque, aux attaques des musulmans qui habitaient les royaumes du sud, s’ajoutaient les querelles entre le royaume de Léon et celui de Castille.

Les murailles d’Avila apparemment inexpugnables ne pouvaient être vaincues que par un long siège ou en profitant d’une grave négligence des défenseurs. Ce fut l’occasion qui se présenta aux bataillons musulmans : les troupes d’Avila durent partir en direction du Puerto de Menga (Col de Menga), et avaient besoin de tous les hommes en âge de se battre, espérant certainement surprendre les assaillants. Cependant, ceux-ci les avaient trompés et décident d’attaquer la ville par un autre front, la ville étant sans défense.

Cependant, avant de partir la courageuse Jimena Blázquez, la femme du maire, fut nommée gouverneur. Ignorant ce fait, les maures décident d’attaquer la muraille. Avec les premiers mouvements de troupe, Jimena réunit toutes les femmes et celles-ci revêtent des costumes de guerriers et se placent dans les zones les plus visibles de la muraille avec des torches allumées, criant et sonnant des trompettes de guerre. Face à cette situation où Avila est bien défendue, les arabes n’essaient même pas d’assiéger. Jimena avait sauvé la ville.

À partir de ce moment, les femmes d’Avila jouirent du privilège de participer aux réunions de la Mairie.

Sculpture de Jimena Blázquez sur la Plaza de San Miguel d’Avila. Elle tient les clés de la ville.

Sculpture de Jimena Blázquez sur la Plaza de San Miguel d’Avila. Elle tient les clés de la ville.

La possibilité que la ville ait été assiégée par les musulmans n’est pas documentée de manière fiable bien que les incursions depuis les royaumes méridionaux aient dû être constantes et il est possible que, d’une certaine façon, elles aient touchés Avila.